À propos de la campagne

Soixante-dix ans après son adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme a gardé toute sa pertinence.

La Déclaration universelle des droits de l’homme et l’engagement des États pour ses principes ont permis de défendre la dignité de millions de personnes, d’éviter des souffrances humaines indicibles et de poser les bases d’un monde plus juste. Bien que ses promesses ne soient pas encore toutes réalisées, le fait d’avoir résisté à l’épreuve du temps témoigne de l’universalité de ses valeurs d’égalité, de justice et de dignité.

Pour montrer l’importance de la Déclaration dans la vie quotidienne, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a lancé le 10 décembre 2017 – Journée des droits de l’homme - une campagne d’un an qui s’achèvera avec la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration le même jour en 2018.

La campagne vise trois principaux objectifs : promouvoir, susciter l’adhésion et encourager la réflexion. Notre but consiste à mobiliser un large public à travers le monde ; à aider à mieux faire comprendre le rôle que joue la Déclaration dans notre vie quotidienne et à encourager une réflexion approfondie sur les manières de promouvoir et défendre les droits de l’homme.

L’anniversaire de la Déclaration constitue l’occasion de célébrer mondialement ce texte fondateur et de réaffirmer les principes et les normes qu’elle a contribué à instituer.

Messages clés

Cette année de célébration, qui fait suite à la campagne Défendez les droits de quelqu’un aujourd’hui ! en 2017, met en avant les points suivants :

  • La Déclaration universelle des droits de l’homme nous responsabilise tous. Elle établit que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Elle confirme que l'État a la mission fondamentale d'instaurer des conditions de vie qui permettent à tous d'exercer leur dignité et égalité, dans une liberté plus grande.
  • Les droits de l'homme sont pertinents pour nous tous, tous les jours. Les droits de l'homme incluent notre droit à vivre à l'abri de la peur et du besoin, à la liberté d’expression, à la santé et à l'éducation ; et nos droits à bénéficier de mesures visant à promouvoir la justice économique et sociale.
  • Notre humanité commune est enracinée dans ces valeurs universelles. Nous sommes interconnectés. Ces droits humains que nous partageons, la solidarité les uns envers les autres et le respect de nos responsabilités en matière de droits de l'homme sont ce qui nous unit.
  • L'égalité, la justice et la liberté préviennent la violence et maintiennent la paix. Le respect des droits de l'homme et un régime de droit impartial permettant la résolution des litiges sont au cœur du développement et de la paix.
  • À chaque fois que et partout où les valeurs de l'humanité sont abandonnées, nous sommes tous en danger. Nous sommes à la croisée des chemins. Les attaques contre les droits de l'homme lancées par ceux qui veulent tirer profit de la haine sapent la liberté et l'égalité, que ce soit au niveau local ou mondial. Nous pouvons et nous devons résister.
  • Nous devons défendre nos droits et ceux des autres. Chacun de nous peut se mobiliser. Nous pouvons agir au quotidien, défendre les droits qui nous protègent tous et promouvoir ainsi notre humanité commune.

La Déclaration universelle des droits de l’homme

La Déclaration universelle des droits de l’homme est un document de référence dans l’histoire des droits fondamentaux. Élaborée par des représentants issus de différents milieux juridiques et culturels à travers le monde, la Déclaration a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies à Paris le 10 décembre 1948 comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations.

La Déclaration universelle — le document le plus traduit au monde et disponible dans plus de 500 langues — est aussi pertinente aujourd’hui qu’elle ne l’était en 1948.

« Nous nous tenons aujourd’hui à l’aube d’une ère nouvelle dans l’histoire des Nations Unies comme dans l’histoire de l’humanité. Cette déclaration a toutes les chances de devenir la Magna Carta internationale de toute l’humanité. » Eleanor Roosevelt, qui a contribué à l’élaboration de la Déclaration universelle des droits de l’homme, lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies.
La Déclaration universelle des droits de l’homme
  • Je respecterai vos droits, qui que vous soyez. Je défendrai vos droits même si je suis en désaccord avec vous.
  • Quand les droits d’une personne sont bafoués, ce sont les droits de tous qui sont compromis. C’est pourquoi je vais agir.
  • Je me ferai entendre. Je me mobiliserai. Avec mes droits, je défendrai les vôtres.

personnes se sont engagées à défendre les droits de l’homme

Nous pouvons tous être des défenseurs des droits de l’homme

Faites connaître vos actions sur Tweeter, Instagram ou YouTube en utilisant le hashtag #Standup4humanrights.

Faites passer le message

#Standup4humanrights